SITE OFFICIEL DES ÉQUIPES :

Cette semaine, c'est le vrai test!

 

 

 

Les Éperviers auront la chance cette semaine de démontrer qu’ils ont leur place en haut du classement général cette saison avec deux rencontres au sommet. Tout d’abord, ils recevront l’Assurancia de Thetford Mines, jeudi au Colisée Cardin et se rendront ensuite au mythique Colisée de Laval pour affronter les Pétroliers du Nord. Deux jours et deux matchs contre les positions numéro 1 et 2 au classement.

 

Les Éperviers et l’Assurancia s’affronteront déjà pour la 4e fois en 2020. Leurs 3 premiers affrontements de l’année ont donné droit à du hockey tout simplement spectaculaire. Le 3 janvier dernier les Éperviers avait vaincu l’Assurancia 6 à 5 en tirs de barrage au Colisée Cardin. On se rappellera la feinte spectaculaire de Samuel Laberge en tirs de barrage qui donna la victoire aux rouges. Ce match fut aussi le dernier match complet disputé par David Massé avant sa blessure. Il avait d’ailleurs récolté deux buts. Son cas sera évalué au courant de la semaine, mais son retour au jeu donnera une dose d’énergie attendue à l’attaque soreloise.

 

Le 2e match avait lieu la semaine suivante, le 11 janvier, toujours à Sorel-Tracy. Les Éperviers avaient subi la défaite 4 à 2. Ce match avait été l’affaire de l’ancien du Rocket de Laval, le gardien Étienne Marcoux, qui avait tout simplement volé le match aux Éperviers avec une performance de 44 arrêts. André Bouvet-Morissette avait bien fait avec 2 buts. Ce match fut aussi le plus robuste de l’année à Sorel-Tracy, alors que 4 combats avaient éclaté en première période. David Lacroix et Christophe Losier avaient lancé les hostilités et Thomas Bellemare avait répliqué en tentant de s’en prendre à Adam Bourque. Par la suite, Bourque s’est battu avec Losier, Lacroix et Bellemare aussi et finalement Dany Potvin s’est mesuré à la recrue Dylan Labbé, qui avait démontré à la foule soreloise qu’il n’a pas froid aux yeux.

 

Finalement, le 3e match a eu lieu à Thetford Mines le 17 janvier et dernier et ce match fut complètement fou. Les Éperviers ont tiré de l’arrière à 4 reprises dans la rencontre et grâce à Samuel Laberge qui compléta son tour du chapeau avec 15 secondes à faire à la rencontre les Éperviers ont pu aller un point très important en tirs de barrage. Le 10e tireur Maxime Lecours fut le premier a marqué et permis à son équipe de l’emporter.

 

Ces rencontres auront aussi permis à Samuel Laberge et Hugo Carpentier de faire connaissance, eux qui semblent vouloir se chercher des poux à chaque match et qui ont eu beaucoup de succès avec 6 et 7 points respectivement en 3 matchs chacun. Ces matchs permettent aussi aux deux candidats en tête de liste pour le gardien de l’année dans la LNAH de s’affronter, soit Étienne Marcoux et Marc-Antoine Gélinas. Il est à noter que Marcoux n’a toujours pas connu la défaite en temps règlementaire cette saison en 15 matchs.  Cette série de 3 rencontres entre les deux équipes a de loin offert le meilleur mix de jeu enlevant, d’intensité et de spectacle cette année au Colisée Cardin et avec des enjeux encore plus importants à cause du classement qui se resserre, tout indique que celui de jeudi fera honneur aux 3 premiers.

Le lendemain, les Éperviers disputeront un match qu’ils attendent depuis le 29 novembre dernier. Un match contre les Pétroliers du Nord à Laval. On se rappellera la guerre de mots qui avait précédé la rencontre entre Christian Deschênes, Pierre Pelletier et Julien Rémillard et qui s’était poursuit après la rencontre avec Patrick Bordeleau. Les Éperviers avaient alors subi leur défaite la plus humiliante de l’année par la marque de 6 à 2 devant une foule hostile. Cette défaite était survenue après avoir un autre match contre Laval, la veille à Sorel-Tracy. C’était cette série de deux défaites contre Laval qui avait grandement fait reculer les Éperviers au classement et après s’être ressaisis et avoir travaillé très fort pour remonter les échelons, les Éperviers auront enfin la chance de prendre leur revanche et de rattraper (et peut-être même dépasser, dépendamment du résultat du match de jeudi) les Pétroliers au 2e rang du classement général.

 

Ce sera donc une grosse fin de semaine de hockey pour les Sorelois qui ont une occasion en or de mettre leur pied à terre et s’affirmer encore une fois comme l’une des puissances du circuit Lefort!

David Lagassé

Suivez-nous

PARTENAIRES

iA
Louis PLamondon

Classement

#
Équipe
PJ
V
D
PTS
DP
DT
BP
BC
Diff
%
T / PJ
T%
TC / PJ
AN%
DN%
1 THETFORD 32 22 7 47 2 1 128 103 25 0.734 33.1 12.10 32.6 22.03
39/177
81.13
30/159
2 LAVAL 32 20 8 44 2 2 153 136 17 0.688 33.2 14.39 34.1 29.50
41/139
77.14
40/175
3 RIV. DU LOUP 31 15 13 33 2 1 123 124 -1 0.532 34.3 11.56 34.7 22.56
37/164
72.73
39/143
4 SOREL-TRACY 31 15 13 33 0 3 100 110 -10 0.532 35.6 9.07 34.0 18.06
26/144
76.43
33/140
5 JONQUIERE 32 12 15 29 4 1 124 140 -16 0.453 35.9 10.78 33.4 21.82
36/165
79.33
31/150
6 ST-GEORGES 32 11 17 26 1 3 103 118 -15 0.406 32.1 10.04 35.3 15.91
21/132
83.12
26/154
#
Équipe
PJ
V
D
PTS
DP
DT
BP
BC
Diff
%
T / PJ
T%
TC / PJ
AN%
DN%
1 THETFORD 32 22 7 47 2 1 128 103 25 0.734 33.1 12.10 32.6 22.03
39/177
81.13
30/159
2 LAVAL 32 20 8 44 2 2 153 136 17 0.688 33.2 14.39 34.1 29.50
41/139
77.14
40/175
3 RIV. DU LOUP 31 15 13 33 2 1 123 124 -1 0.532 34.3 11.56 34.7 22.56
37/164
72.73
39/143
4 SOREL-TRACY 31 15 13 33 0 3 100 110 -10 0.532 35.6 9.07 34.0 18.06
26/144
76.43
33/140
5 JONQUIERE 32 12 15 29 4 1 124 140 -16 0.453 35.9 10.78 33.4 21.82
36/165
79.33
31/150
6 ST-GEORGES 32 11 17 26 1 3 103 118 -15 0.406 32.1 10.04 35.3 15.91
21/132
83.12
26/154

Social