Aucun match à l'horaire
SITE OFFICIEL DES ÉQUIPES :

Étienne Brodeur donne la victoire aux Éperviers

 
 
Les Éperviers recevaient la visite des Pétroliers du Nord ce vendredi et les 1238 personnes présentes ont eu droit à un excellent spectacle. Tirant de l'arrière 1 à 0 après 2 périodes, les Sorelois ont vu Étienne Brodeur créé l'égalité avant de donner la victoire à son équipe en prolongation.
 
Les Éperviers connaissent un bon début de match et font prendre une pénalité aux visiteurs. Malheureusement pour Sorel-Tracy, Francis Leclerc est intraitable. De l'autre côté de la patinoire, Marco Cousineau y va de beaux arrêts sur les joueurs des Pétroliers. Les Éperviers sont ensuite punis et durant le désavantage numérique, Sasha Pokulok marque d'un lancer de la pointe que Cousineau n'a pas vu. La période prend fin par la marque de 1 à 0 sur une drôle de situation alors que David Bastien est une fois de plus au sol et et se tord de douleur. Cependant, cette fois-ci, il ne se relève pas comme à l'habitude. Les joueurs des Éperviers, tout comme la foule, sont stupéfaits et ne comprennent pas ce qui se passe puisque aucun coup n'a été porté.
 
La 2e période voit les 2 équipes obtenir de belles chances de marquer tour à tour. À la 3e minute de l'engagement, David Lacroix est envoyé dans la mêlée et le redresseur de torts des Sorelois engage le combat avec Sean O'Neil. Un combat qui sera à l'avantage du pugiliste des Éperviers. Par la suite, les hommes de Christian Deschênes continuent de travailler d'arrache-pied pour tenter de créer l'égalité. Marc-André Huot obtient la meilleure chance lorsqu'il intercepte un dégagement mais il se bute à un défenseur qui fait l'arrêt à la place de son gardien. Maxime Ouimet vient ensuite appliqué toute une mise en échec à un adversaire le long de la rampe au grand plaisir de la foule. En fin de période, Mathieu Dumas est chassé alors que suite à un léger contact avec Maxime Maceneaur, le joueur des Pétroliers y va d'une interprétation digne d'un Oscar et l'arbitre se fait prendre au jeu et envoie Dumas au cachot pour 2 minutes. Heureusement, le désavantage numérique fait de l'excellent travail et tue la pénalité. En fin de période, Marco Cousineau réserve son plus bel arrêt de la rencontre en frustrant le joueur adverse avec un arrêt splendide de la jambière. Après 2 périodes, la marque est toujours de 1 à 0 pour Laval.
 
En 3e, les Éperviers ne baissent pas les bras. Ils continuent de prendre d'assaut le filet de Leclerc. Le 3e trio de l'équipe fait un excellent travail en fond de territoire et ils taxent les défenseurs adverses. Le travail des Sorelois fait prendre une pénalité à Laval mais malgré plusieurs bons lancers, Leclerc ne bronche pas. À la 11e minute, alors que Maxime Ouimet tente de sortir son bâton de l'emprise de Gabriel Lévesque, à l'autre bout de la patinoire, Kevin Gadoury repère Étienne Brodeur qui, d'une belle feinte, déjoue le gardien adverse et soulève la foule en marquant le but égalisateur. En fin de période, les Pétroliers écopent d'une pénalité mais malgré les attaques répétées, Sorel-Tracy ne parvient pas à marquer.
 
Débutant la prolongation en avantage numérique, les Sorelois bombardent le filet adverse sans succès. Après un travail exemplaire en coin de patinoire, Olivier Caouette se débarrasse de 2 joueurs avant de remettre la rondelle à Antoine Houde-Caron qui ne parvient pas à enfiler l'aiguille. Alors qu'il reste un peu plus d'une minute, Kevin Gadoury et Étienne Brodeur bénéficient d'un 2 contre 0. Brodeur remet à Gadoury qui retourne le disque à Brodeur et le #93 glisse la rondelle sous les jambières de Francis Leclerc pour donner la victoire à son équipe.
 
Les Éperviers ont obtenu pas moins de 56 tirs dans la victoire. Sans le travail incroyable du gardien Leclerc, les Sorelois se seraient sauvés avec une victoire bien plus facile. Les 3 étoiles de la rencontre :
* Étienne Brodeur
**Francis Leclerc
***Marco Cousineau<
 
Le prochain match des Éperviers aura lieu ce samedi 7 mars dès 15h alors que les 3L de Rivière-du-Loup seront de passage au Colisée. Ce match est le plus important de la saison alors que les 2 équipes sont toujours à égalité au 3e rang du circuit. On vous rappelle également que les Éperviers porteront un chandail spécial pour la Fondation Bon Départ et qu'il vous est possible de miser pour acheter ses chandails sur le Facebook de l'équipe jusqu'à samedi 16h. De plus, l'admission sera à 5$ et on demande aux amateurs d'être bruyants pour ce match d'une importance capitale.

Suivez-nous

PARTENAIRES

iA
Louis PLamondon
iA
Louis PLamondon
iA
Louis PLamondon
iA
Louis PLamondon

Classement

Social