SITE OFFICIEL DES ÉQUIPES :

La rivalité Jonquière-Sorel-Tracy reprend jeudi

Lorsque les dirigeants de la Ligue Nord-Américaine ont mis sur pied le calendrier, ils souhaitaient privilégier les rivalités entre les équipes. Jeudi soir au Colisée Cardin, les Marquis et les Éperviers s’affronteront à une 6e reprise. Ce grand nombre de matchs entre les 2 équipes en peu de temps a su alimenter le feu qui brûle sur la glace entre les 2 formations.

Après 3 victoires consécutives des Éperviers, les Marquis ont remporté les 2 derniers matchs disputés sur leur patinoire. D’ailleurs, la série de 3 rencontres en 4 semaines entre les 2 équipes a donné droit à des matchs très intenses.

Si les Éperviers veulent l’emporter, il faudra que leur avantage numérique aille plus de succès. En 5 matchs contre les Marquis, celle-ci n’a fait mouche qu’à 3 reprises. Lors des deux derniers matchs disputés à Jonquière, les Sorelois ont eu la chance d’égaliser le match en supériorité numérique, mais ils n’ont pas été en mesure de le faire.

Les Marquis se présenteront à Sorel-Tracy avec un nouveau visage dans leur alignement alors qu’ils ont fait l’acquisition du vétéran centre James Desmarais. Il sera à surveiller de même que Danick Paquette, Francis Verreault-Paul ainsi que la première étoile de la dernière semaine dans le circuit Lefort Alexandre Quesnel.

D’ailleurs, le match de jeudi sera un face-à-face entre les 2 premières étoiles de la semaine alors que Samuel Laberge a été nommé 2e étoile suite à sa performance de 4 points la fin de semaine dernière. Au cours de ces 2 matchs, son trio complété par André Bouvet-Morrissette et Kevin Gadoury a été le meilleur des Éperviers. La vitesse et la combativité des 2 ailiers jumelées à la vision de jeu de Gadoury a fait des flammèches.

 

La liste des blessés pose problème à Christian Deschênes au cours des dernières semaines alors qu’il a dû composer avec les absences d’Étienne Brodeur, Olivier Caouette, David Massé et Marc-André Huot lors du dernier match.

Si déjà on peut rayer le nom de Brodeur pour la fin de semaine, les 3 autres joueurs seront évalués à la pratique hebdomadaire et l’équipe de thérapeutes décidera s’ils seront en mesure de revêtir l’uniforme.

En entrevue, le directeur-gérant et entraîneur-chef Christian Deschênes s’est exprimé sur plusieurs dossiers. « On arrive dans le dernier tiers de la saison. C’est sûr que la position au classement est importante, mais je ne veux pas non plus mettre mon focus seulement que sur ça. Je veux que match après match, nous trouvions notre vraie identité en tant qu’équipe. Même si le 3/4 de l’équipe a déjà gagné la coupe, il n’en demeure pas moins que le dernier quart doit savoir dans quoi ils vont s’embarquer dès le début mars. J’ai aimé la façon dont nous avons joué la fin de semaine dernière malgré le fait que nous avons partagé les matchs. Quand tu perds et que le gardien adverse a la première étoile, et bien c’est sûr que tu as fait de bonnes choses quand même. Le défi va être de trouver les bonnes combinaisons offensives avec le retour des blessés (Massé-Caouette-Huot et Brodeur) d’ici le début des séries. Le fait d’être l’équipe qui a marqué le moins de buts ne m’inquiète pas forcément puisque nous n’avons pratiquement jamais eu notre alignement complet. Pour ce qui est de la période des transactions, je ne m’attends pas à beaucoup de mouvements dans la ligue. Toutes les équipes peuvent se battre entre eux donc présentement, il y a beaucoup d’acheteurs et peu de vendeurs. Ça passera beaucoup plus par notre liste avec les universitaires finissants qui pourraient se joindre à nous ou un gars comme Martin Lefebvre qui n’a toujours pas de contrat en Allemagne », disait l’ancien #8.

C’est un rendez-vous qu’on vous lance ce jeudi soir 20 h pour ce match Marquis-Éperviers. Nous vous invitons à être bruyant et nombreux puisqu’à chaque match d’ici la fin de la saison, l’équipe aura besoin de son 7e joueur.

 

Cette année, nous marquerons l’histoire!!

Le hockey des Éperviers, du hockey typiquement Sorelois

 

Tommy Lavallée

Éperviers de Sorel-Tracy

Suivez-nous

PARTENAIRES

iA
Louis PLamondon

Classement

#
Équipe
PJ
V
D
PTS
DP
DT
BP
BC
Diff
%
T / PJ
T%
TC / PJ
AN%
DN%
1 THETFORD 25 18 5 38 1 1 100 77 23 0.760 33.4 11.98 32.4 20.14
29/144
83.33
21/126
2 LAVAL 25 15 7 33 2 1 121 108 13 0.660 33.5 14.44 34.4 29.82
34/114
78.62
31/145
3 SOREL-TRACY 25 14 9 30 0 2 83 85 -2 0.600 35.4 9.37 34.0 15.97
19/119
77.59
26/116
4 RIV. DU LOUP 26 13 10 29 2 1 104 102 2 0.558 33.8 11.82 34.9 21.90
30/137
73.02
34/126
5 JONQUIERE 26 10 11 25 4 1 105 119 -14 0.481 36.2 11.15 32.9 23.91
33/138
80.49
24/123
6 ST-GEORGES 27 7 16 18 1 3 87 109 -22 0.333 31.8 10.13 35.4 15.04
17/113
80.62
25/129
#
Équipe
PJ
V
D
PTS
DP
DT
BP
BC
Diff
%
T / PJ
T%
TC / PJ
AN%
DN%
1 THETFORD 25 18 5 38 1 1 100 77 23 0.760 33.4 11.98 32.4 20.14
29/144
83.33
21/126
2 LAVAL 25 15 7 33 2 1 121 108 13 0.660 33.5 14.44 34.4 29.82
34/114
78.62
31/145
3 SOREL-TRACY 25 14 9 30 0 2 83 85 -2 0.600 35.4 9.37 34.0 15.97
19/119
77.59
26/116
4 RIV. DU LOUP 26 13 10 29 2 1 104 102 2 0.558 33.8 11.82 34.9 21.90
30/137
73.02
34/126
5 JONQUIERE 26 10 11 25 4 1 105 119 -14 0.481 36.2 11.15 32.9 23.91
33/138
80.49
24/123
6 ST-GEORGES 27 7 16 18 1 3 87 109 -22 0.333 31.8 10.13 35.4 15.04
17/113
80.62
25/129

Social