Aucun match à l'horaire
SITE OFFICIEL DES ÉQUIPES :

Les Éperviers balayent la série aller-retour face aux Marquis.

C'était le match retour ce samedi soir entre les Éperviers et les Marquis. Cette fois, le Palais des Sports de Jonquière était le théâtre d'un 3e affrontement entre les rivaux. Après un but d'Antoine Desmeules qui a créé l'égalité en 3e période, David Massé et Samuel Laberge marque en tir de barrage pour donner une 2e victoire aux Éperviers en moins de 24 heures face aux Marquis.

Le match débute bien mal pour les Éperviers alors que dès la 2e minute, ils écopent d'une pénalité. Les différents quatuor utilisés en désavantage numérique font cependant le travail et parviennent à neutraliser l'attaque à 5 des Marquis. À la 6e minute, David Lacroix laisse tomber les gants face à Sébastien Laferrière. Dès la mise au jeu suivante, David Massé et Danick Paquette ont maille à partir et les 2 seront chassés pour 2 minutes. Seulement 10 secondes après que Massé et Paquette soient de retour sur la patinoire, Maxime Ouimet orchestre une sortie de zone et remet la rondelle à Dany Potvin. Celui-ci attire les défenseurs et laisse à Charles Tremblay qui effectue un lancer des poignets parfait dans la partie supérieure pour battre Cédric Desjardins et donner les devants 1 à 0 à son équipe. Moins de 34 secondes plus tard, Thomas Beauregard récupère une rondelle libre suite à un lancer de Marc-André Huot et enfile l'aiguille. Antoine Houde-Caron obtient l'autre passe. Sur la mise au jeu suivante, Cédric Verreault jette les gants avec Danick Malouin dans un combat où le #51 des Éperviers fait un excellent travail. Les Sorelois seront privés d'un défenseur pendant le reste de la période quand Vincent Richer donne durement contre la bande et a de la difficulté à se relever. Il reviendra au jeu en 2e. Le reste de la période appartient à Marc-Antoine Gélinas qui est très solide devant son filet et fait les arrêts-clés.

 

En 2e, les Éperviers veulent éviter de voir les Marquis revenir dans le match mais les Saguenéens parviennent à réduire l'écart. Après un peu plus d'une minute, Danick Paquette décoche un lancer que Gélinas ne voit pas à cause de la circulation devant lui. À 7:19, Dany Potvin bénéficie du travail d'Olivier Caouette derrière le filet pour marquer et redonner les devants par 2 buts à son équipe. Le reste de la période est cependant l'affaire des Marquis qui marqueront 3 buts sans riposte pour prendre les devants 4 à 3. En fin d'engagement, les esprits s'échauffent entre Adam Bourque et Danick Malouin. Alors que les 2 sont au sol, Paquette en profite pour jeter les gants et asséner des coups de poing à Bourque. Le capitaine des Éperviers sera chassé de même que Malouin mais Paquette s'en tire sans pénalité. Cela provoque l'ire au banc des Sorelois et des spectateurs en profitent pour lancer des projectiles sur le banc des Éperviers. Le match est arrêté pendant plusieurs minutes et reprendra sans histoire pour les 78 secondes restantes.

En 3e, Marc-Antoine Gélinas continue de faire de gros arrêts pour donner une chance à son équipe de revenir dans le match. À la 4e minute, Francis Verreault-Paul n'apprécie pas une mise en échec de Marc-André Huot et les 2 joueurs se bousculent dans le coin. Le jeu se poursuit et Verreault-Paul laisse tomber les gants et frappe Huot de dos. Il lui assénera également quelques coups lorsque Huot est au sol. Cette situation étant un exemple parfait d'une pénalité d'agresseur, c'est la consternation au banc des Éperviers lorsque seulement un 4 minutes pour rudesse est décerné. Durant cet avantage numérique les Éperviers sont incapables d'obtenir des chances. Cependant, alors que l'avantage numérique se termine, Antoine Desmeules marque son premier dans la LNAH d'un tir de la pointe qui dévie par-dessus Desjardins. La feuille de match crédite David Massé du but mais le vétéran des Éperviers tenait après la rencontre à confirmer qu'il n'avait pas touché au disque et que c'était le but de son jeune coéquipier. Alors que son équipe est privée d'un joueur, Marc-Antoine Gélinas effectue l'arrêt du match en sortant la jambière pour empêcher les Marquis de reprendre les devants. On ira donc en prolongation.

 

Lors de la prolongation à 3 contre 3, les 2 équipes obtiennent de bonnes chances de marquer mais sont incapables d'inscrire le but victorieux. C'est donc en tirs de barrage que le match se règlera. Le premier à s'exécuter est Thomas Beauregard qui parvient à coucher le gardien mais la rondelle saute et il n'est pas en mesure d'effectuer un bon tir. Yannick Riendeau marque ensuite. David Massé est ensuite envoyé et d'un tir des grandes ligues, il parvient à marquer. Mathieu Brisebois est ensuite stoppé par Gélinas. Christian Deschênes envoie ensuite Samuel Laberge qui, d'une feinte magistrale, déculotte Cédric Desjardins et donne l'avantage à son équipe. Gélinas fait ensuite l'arrêt sur Danick Paquette et donne la victoire à son équipe.

 

Marc-Antoine Gélinas a été fort solide devant son filet et malgré une 2e période plus difficile, a été un facteur important dans la victoire de son équipe. Il a stoppé 43 tirs dans la victoire. Thomas Beauregard, Charles Tremblay et Dany Potvin ont tous récolté 2 points dans la victoire.

 

Le prochain match des Éperviers aura lieu jeudi soir le 19 décembre alors que le Cool FM de St-Georges sera de passage au Colisée Cardin. Les Éperviers ont remporté les 2 matchs disputés entre les deux formations cette saison mais ce fut 2 matchs très serrés. On s'attend à un autre match enlevant entre les 2 équipes.

 

On vous invite à suivre la page Facebook de l'équipe pour les toutes dernières nouvelles de même que les différents concours offerts par l'équipe.

Cette année, nous marquerons l’histoire!!

Le hockey des Éperviers, du hockey typiquement sorelois

 

Tommy Lavallée

Éperviers de Sorel-Tracy

 

Suivez-nous

PARTENAIRES

iA
Louis PLamondon
iA
Louis PLamondon
iA
Louis PLamondon
iA
Louis PLamondon

Classement

#
Équipe
PJ
V
D
PTS
DP
DT
BP
BC
Diff
%
T / PJ
T%
TC / PJ
AN%
DN%
1 THETFORD 36 24 8 52 3 1 151 118 33 0.722 33.6 12.48 31.9 23.32
45/193
81.14
33/175
2 LAVAL 36 21 10 47 3 2 165 151 14 0.653 32.4 14.15 34.5 29.30
46/157
76.29
46/194
4 SOREL-TRACY 36 18 15 39 0 3 113 125 -12 0.542 36.1 8.69 33.2 16.36
27/165
76.88
37/160
3 RIV. DU LOUP 36 18 15 39 2 1 140 140 0 0.542 33.9 11.47 35.3 23.94
45/188
75.45
41/167
5 JONQUIERE 36 14 17 33 4 1 137 156 -19 0.458 35.8 10.62 33.5 19.46
36/185
78.24
37/170
6 ST-GEORGES 36 13 19 30 1 3 117 133 -16 0.417 32.1 10.12 35.5 16.44
24/146
83.33
28/168
#
Équipe
PJ
V
D
PTS
DP
DT
BP
BC
Diff
%
T / PJ
T%
TC / PJ
AN%
DN%
1 THETFORD 36 24 8 52 3 1 151 118 33 0.722 33.6 12.48 31.9 23.32
45/193
81.14
33/175
2 LAVAL 36 21 10 47 3 2 165 151 14 0.653 32.4 14.15 34.5 29.30
46/157
76.29
46/194
4 SOREL-TRACY 36 18 15 39 0 3 113 125 -12 0.542 36.1 8.69 33.2 16.36
27/165
76.88
37/160
3 RIV. DU LOUP 36 18 15 39 2 1 140 140 0 0.542 33.9 11.47 35.3 23.94
45/188
75.45
41/167
5 JONQUIERE 36 14 17 33 4 1 137 156 -19 0.458 35.8 10.62 33.5 19.46
36/185
78.24
37/170
6 ST-GEORGES 36 13 19 30 1 3 117 133 -16 0.417 32.1 10.12 35.5 16.44
24/146
83.33
28/168

Social