Aucun match disponible dans les 7 prochains jours
SITE OFFICIEL DES ÉQUIPES :

(Jonquière) Après avoir subi la défaite devant leurs partisans vendredi soir, les Éperviers reprenaient la route pour y affronter les Marquis pour une 2e fois en autant de soir mais cette fois, du côté du Palais des Sports de Jonquière. Les hommes de Christian Deschênes ont profité de l'indiscipline de l'adversaire pour marquer 4 fois en avantage numérique et remporter ce match par la marque de 7 à 3.

Au premier vingt, les Sorelois sortent en lion. Présences après présences, ils ont des chances et menacent le filet de Cédric Desjardins. À la septième minute, le nouveau venu des Éperviers, Benjamin Rubin entre en contact avec le gardien des Marquis et aussitôt Ryan Sullivan l'empoigne et le #91 des Rouges offre un excellent combat. Puis à 8:14, Antony Courcelles entre dans le territoire adverse et surprend Desjardins d'un lancer des poignets pour ainsi marquer un 9e cette saison. Avec une avance d'un but, les Éperviers continuent de lancer au filet à plusieurs reprises. Marc-André Huot obtient 2 chances de marquer grâce à son acharnement mais ne parvient pas à déjouer le gardien adverse. Le 2e but des Éperviers provient du bâton de David Rose qui, lors d'un avantage numérique, redirige un faible lancer de Samuel Noreau qui avait vu son bâton se fracasser. Un 8e pour Rose cette saison. Le premier engagement se terminera par la marque de 2 à 0 pour les Éperviers. Les lancers après 20 minutes sont 20 à 7 en faveur des visiteurs.

En 2e période, le match prend une tournure inattendue alors que les Éperviers bénéficieront d'un double avantage numérique de 4:55. Tout d'abord, suite à une percutante mise en échec de Benjamin Rubin sur Dannick Paquette, le joueur des Marquis part à la rencontre de Rubin et lui assène plusieurs coups de poing directement au visage. Il sera puni pour 5 minutes et expulsé du match. Sur la mise en jeu suivante, David Rose est envoyé au sol et Jonathan Diaby en profite pour lui asséner des doubles-échecs à la tête. Lui-aussi écopera d'un 5 minutes et d'une expulsion du match. Les Éperviers en profitent pour inscrire un 3e but dans la rencontre. Posté à la gauche de Desjardins, André Bouvet-Morrissette reçoit le disque d'Étienne Brodeur et marque. Immédiatement après le but, les Marquis s'en prennent à Bouvet en le projetant au sol. Sur le jeu, le gardien des Marquis frappe le #79 dans le dos et donne par la suite un coup de bloqueur à Étienne Brodeur. Les Éperviers bombardent le filet et c'est finalement Marc-André Huot qui marque à 14:02 de la 2e période. Puis, Antoine Houde-Caron vient marquer un 5e but sans riposte, encore avec l'avantage d'un homme. Un 2e pour celui-ci. Avec un peu plus de 2 minutes à faire à la période, les Marquis s'inscrivent au pointage par l'entremise de Francis Verreault-Paul. C'est par la marque de 5 à 1 que prendra fin cette 2e période tumultueuse.

Après un début de 3e période calme, les Marquis viennent marquer 2 filets rapides pour rétrécir l'écart à 2 buts. Bien que l'adversaire y va pour le tout pour le tout en étant insistant à l'attaque, la défensive des Éperviers et Marc-Antoine Gélinas parviennent à arrêter l'hémorragie et à préserver l'avance. À 16:52, Benjamin Rubin vient marquer son premier avec les Éperviers alors qu'il s'échappe et déculotte Cédric Desjardins à l'aide d'une feinte à une main. Un des beaux buts de la saison pour les Sorelois. 34 secondes plus tard, Étienne Brodeur déjoue Desjardins d'un tir entre les jambières pour porter la marque à 7 à 3.

C'est par ce pointage que ce terminera le match. Une belle victoire sur la route des Éperviers qui terminent l'année 2018 de façon positive. Notons la performance de Benjamin Rubin qui a fait sentir sa présence avec de bons coups d'épaule, un combat, une passe et un but spectaculaire.

Les 3 étoiles

1-André Bouvet-Morrissette

2-Étienne Brodeur

3-Francis Verreault-Paul

Les Éperviers vous souhaitent une Bonne Année 2019 et vous donnent rendez-vous vendredi prochain, le 4 Janvier alors que les Pétroliers du Nord de St-Jérôme seront de passage au Colisée Cardin à 20:00.

 
 

Suivez-nous

PARTENAIRES

Louis PLamondon
iA

Classement

#
Équipe
PJ
V
D
PTS
DP
DT
BP
BC
Diff
%
T / PJ
T%
TC / PJ
AN%
DN%
1 SOREL-TRACY 16 12 4 24 0 0 66 41 25 0.750 36.9 11.17 29.2 18.63
19/102
82.61
16/92
2 JONQUIERE 21 9 11 19 1 0 56 75 -19 0.452 30.1 8.85 36.3 18.02
20/111
82.20
21/118
3 THETFORD 11 7 3 15 1 0 46 29 17 0.682 36.5 11.44 28.3 20.69
12/58
81.48
10/54
4 ST-GEORGES 9 5 4 10 0 0 31 31 0 0.556 29.7 11.61 40.1 22.92
11/48
85.71
7/49
5 RIV. DU LOUP 7 1 4 4 2 0 16 25 -9 0.286 37.1 6.15 30.4 10.00
3/30
76.67
7/30
6 PETROLIERS 4 0 4 0 0 0 8 22 -14 0.000 22.8 8.79 32.3 11.76
2/17
73.91
6/23
#
Équipe
PJ
V
D
PTS
DP
DT
BP
BC
Diff
%
T / PJ
T%
TC / PJ
AN%
DN%
1 SOREL-TRACY 16 12 4 24 0 0 66 41 25 0.750 36.9 11.17 29.2 18.63
19/102
82.61
16/92
2 JONQUIERE 21 9 11 19 1 0 56 75 -19 0.452 30.1 8.85 36.3 18.02
20/111
82.20
21/118
3 THETFORD 11 7 3 15 1 0 46 29 17 0.682 36.5 11.44 28.3 20.69
12/58
81.48
10/54
4 ST-GEORGES 9 5 4 10 0 0 31 31 0 0.556 29.7 11.61 40.1 22.92
11/48
85.71
7/49
5 RIV. DU LOUP 7 1 4 4 2 0 16 25 -9 0.286 37.1 6.15 30.4 10.00
3/30
76.67
7/30
6 PETROLIERS 4 0 4 0 0 0 8 22 -14 0.000 22.8 8.79 32.3 11.76
2/17
73.91
6/23

Social